Permis B

 

La formation permettant de transformer son permis BVA en permis B classique

Une formation de 7 heures remplace la procédure de régularisation consistant à repasser l’examen de conduite devant un inspecteur, chargé de vérifier l’aptitude du conducteur à utiliser efficacement les commandes d’un véhicule à boîte manuelle.

Attention, seules les écoles labellisées «École, conduite, qualité» peuvent proposer cette formation de 7 heures.

 

Votre parcours de formation

 

 

 

Déroulement de la formation

 Il s'agit, pour les titulaires du permis de conduire les véhicules de la catégorie B assorti du code restrictif 78 qui limite la conduite aux seuls véhicules à changement de vitesses automatique, pour des raisons non médicales, de faire lever cette restriction en suivant une formation dispensée dans un établissement d'enseignement de la conduite et de la sécurité routière.

           La formation ne peut être suivie moins de trois mois après l'obtention de la catégorie B.

           Pour être admis à cette formation, il faut être titulaires de la catégorie B du permis de conduire limité aux véhicules équipés d'une boîte de vitesses automatique

 

La formation sera dispensée par un Enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire du Brevet pour l’Exercice de la Profession d’Enseignants de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière (B.E.P.E.C.A.S.E.R), ou du titre professionnel d’Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière (E.C.S.R).Chaque Enseignant bénéficie d’une autorisation préfectorale d’enseignement.

      MOYENS PÉDAGOGIQUES ET TECHNIQUES

La formation est pratique et individuelle. Elle peut être réalisée pour partie sur simulateur sans que la séquence n'excède la durée d'une heure. Les apports théoriques, en lien avec la pratique peuvent être enseignés dans le véhicule.

La formation est réalisée sous la présence effective et constante de l'enseignant.Elle est d'une durée de sept heures. Elle est dispensée à bord d'un véhicule à changement de vitesses manuel appartenant à l'établissement d'enseignement de la conduite et de la sécurité routière agréé ou de l'association d'insertion ou de réinsertion sociale ou professionnelle agréée.

Dans le véhicule prennent place l'enseignant de la conduite installé à l'avant droit et l'élève installé au poste de conduite. La formation débute dans un trafic nul ou faible et se poursuit sur les voies ouvertes à la circulation, dans des situations et conditions de circulation variées. Objectif de la formation a l'issue de la formation, le conducteur doit être en capacité d'utiliser, en sécurité, un véhicule muni d'un changement de vitesses manuel de façon simultanée avec les autres tâches de conduite.

Elle comprend deux séquences :

  • Séquence 1 : durée de 2 heures. Dans un trafic nul ou faible, l'élève doit acquérir les connaissances et les compétences suivantes :                         
    • comprendre le principe du point de patinage de l'embrayage et assurer sa mise en œuvre
    • être en capacité de réaliser un démarrage en côte en toute sécurité. Une partie de cette séquence, limitée à une heure, peut être réalisée sur simulateur, notamment pour apprendre à utiliser la boîte de vitesses manuelle.

 

  • Séquence 2 : durée de 5 heures. Cette séquence se déroule dans des conditions de circulation variées, simples et complexes. Elle permet l'acquisition des compétences suivantes :
    • savoir utiliser la boîte de vitesses manuelle de façon rationnelle et en toute sécurité dans les conditions de circulation précitées et adopter les techniques de l'éco-conduite
    • être en capacité de diriger le véhicule en adaptant l'allure et la trajectoire à l'environnement et aux conditions de circulation.

 

A la fin de la formation, une attestation sera remise par l'auto-école. Elle ne permet de conduire un véhicule muni d'un changement de vitesse manuelle qu'à compter du jour où vous êtes en possession du titre de conduire définitif dont l'auto-école fera la demande de fabrication.

Ce permis vous intéresse ?

  • Une photo à signature électronique
  • La pièce d’identité de l’élève (carte d’identité ou passeport en cours de validité)
  • Le permis de conduire
  • Un justificatif de domicile (datant de moins de 3 moins) et une attestation d’hébergement avec photocopie d'une pièce d'identité en cours de validité de l'hébergeant si nécessaire